AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Ce forum est FERMÉ... ... ॐ CE FORUM EST INACTIF... ॐ Ce forum est FERMÉ... ... ॐ CE FORUM EST INACTIF ... ॐ Ce forum est FERMÉ... ...ॐ CE FORUM EST INACTIF... ॐ Ce forum est FERMÉ...

Partagez | 
 

 Oubliez l'illumination!

Aller en bas 
AuteurMessage
Hélène

avatar

Localisation : Montréal Parc Lafontaine

MessageSujet: Oubliez l'illumination!   Dim 25 Juil - 20:07

"Oubliez l'illumination"

Je vous mets au défi. Comment ce serait si vous n'aviez rien à faire.

Rien, rien du tout !

D'accord vous pouvez vous faire du thé, ça ne pose pas de problèmes.

Tout ce que vous devez faire, quoi que ce soit.

Répondre au téléphone, prendre un rendez-vous, etc.

Mais ça n'a pas à être accompagné par l'idée que je dois faire quelque
chose pour me stabiliser dans la Conscience.

Parce que je vous le dis cette idée c'est un piège ! Oubliez ça!

Si vous touchez à cette idée, vous la ferez immédiatement exister par le pouvoir de votre croyance ! Et ensuite il vous faudra croire à une autre idée pour ôter la première.

Alors pourquoi ne pas les laisser tomber toutes les deux dès le départ, et rester comme vous êtes ?

Vous êtes simplement ICI, et tout apparait en Vous.

Y compris cette idée de "spiritualité". Oubliez-la !

Oubliez "l'illumination", oubliez-tout...oubliez-vous surtout !

Et que reste-t-il ?

Ce dont on ne peut pas se débarrasser.

C'est tout. Plus simple que simple.

Parfois on abuse de nos facultés intellectuelles qui sont censées nous mener jusqu'à cette vision et à ce point elles ont rempli leur rôle, elles s'en iront.

Vous êtes tout simplement ici.

Toute cette connaissance acquise, dite "spirituelle" n'est qu'un miroir où l'intemporel peut se voir lui-même.

Et pour quelle raison ?

Pour nulle autre raison qu'une fascination avec la reconnaissance de soi, rien d'autre.

Je ne vois pas en quoi l'idée que quelque chose est difficile (qui est une notion enracinée dans la psyché, l'expression humaine de la conscience)... que nous devons faire quelque chose dans le but de...

Parfois on parle comme si on devait comprendre ces choses avec exactitude

Mais je dis non Le Soi n'est pas une question d'exactitude ou encore "Tout est le Soi !"

Si vous abandonnez toutes vos notions, tous vos efforts pour essayer d'arriver quelque part.

Laissez-les tomber maintenant parce que vous avez le pouvoir de le faire.

Laissez-les juste tomber.

Comme quand vous êtes assis dans un restaurant où les gens trinquent, font du bruit avec leur couverts, bavardent, il y a de la musique et pourtant vous pouvez tenir une douce conversation
avec vos amis autour de la table, parce que vous ne laissez pas le bruit entrer.

De même ne laissez pas entrer ces pensées : "je dois faire quelque chose pour être plus présent".

Dès que cette idée est abandonnée, on ressent une libération, comme un rire en soi.

Ca semble trop simple pour être vrai.

Parce qu'il y a tellement de livres, de bibliothèques, de cd, de maîtres, d'histoires. Tout ça pour cette simplicité ! Mon Dieu !

Quelle blague ! Quelle chose étrange !

Je suis, tout simplement

Une totale acceptation de cette vérité présente à jamais a lieu en quelque sorte.

On peut l'appeler Grâce, bénédiction ou quoi que ce soit mais ça a lieu tout simplement.

Et ce mouvement cesse, qu'il y a quelque chose à corriger.

Si parfois je peux dire cela, à un autre moment je vais dire "tu devrais arrêter de faire cela".

Il doit y avoir cette souplesse, cette ouverture qui est présente dans l'êtreté de vraiment entendre ça et en saisir le sens sur le moment : bien qu'il faille faire quelque chose pour voir ça, il n'y a rien à faire pour être ça.

Voici le genre de paradoxe qu'on semble rencontrer

On est surtout tourmenté par cette idée d'obstacles sur la voie.

Donc, il y a des moment où je dirai : oui ça apparemment c'est un obstacle sur la voie.

Mais je vous demanderai aussi : ça bloque l'accès de quoi ?

Et qu'est-ce qui perçoit se sentiment d'obstruction ?

On a dit que La Conscience ne peut pas être située au terme d'un processus, ou d'une pratique. Elle doit être ce en quoi l'idée même a lieu, la première pensée est déjà là dans la Conscience.

Donc tout mouvement à partir de cette pensée ne peut qu'avoir lieu dans la

Conscience mais ne peut vous amener jusqu'à elle comme à un but objectif.

C'est la découverte du Sujet par soi-même.

Et parfois, bien sûr, quand on essaie de le mettre en mots, ce qui ne peut pas être réellement verbalisé...

Ca ne peut pas être touché ou porté par les mots, tout au mieux, à partir de l'autorité indiscutable de la vision ces paroles sont infusées d'une certaine présence, elles ont une puissance en elles, plus de lumière, quand elles viennent de cette intuition.

Lorsque vous êtes vous-même cette vision, cette expérience, et cependant au-delà tout à la fois, vous ne pouvez pas l'expliquer comme je l'ai dit déjà.

Heureusement qu'on ne doit pas écrire une thèse là-dessus !

C'est seulement votre propre vue intérieure, très intime, disons comme ça pour l'instant, mais ça dégage de toutes ces strates de "il faudrait" et "il ne faudrait pas" et laisse la vérité telle qu'elle est, présente.

Qu'est-ce qui peut-être plus simple ? Antérieur à la simplicité même. C'est ce que vous êtes.

Notre esprit ne jouit que rarement de ce repos complet. quand le mental est au repos complet, c'est-à-dire qu'il est libre de toute intention, de toute notion qu'il y a quelque chose à atteindre, afin d'être "quelque chose".

C'est spontanément Un, c'est le Soi lui-même. Abandonez l'idée que quoi que ce soit vous empêche d'être cela. C'est seulement une idée qui apparait en cela. Qu'est-ce que "cela" ?

Qui est là, extérieur, pour le connaître ?

Dans ce que nous sommes, cela ne dit pas même : "Je suis Cela".

C'est pour ça que je dis : on rate l'évidence. Parce qu'on se perd dans des élucubrations sur ce que Cela devrait être. Et donc en se basant sur le mental et l'éducation, on ne se sent pas digne. On s'identifie à ce qui nous donne l'impression d'être inférieur à ça...

Car tant qu'il y a une quête, il y a un sentiment de manque.

Et c'est pour cette raison que cette recherche existe.


Pas pire hein? sunny

_________________
Nous ne pouvons maîtriser notre faiblesse en la combattant ou en essayant de raisonner à son sujet. Nous dépassons notre faiblesse en la laissant derrière nous. Ce qui signifie que nous prenons conscience des tendances qui nous tirent vers le bas, qui n'alimentent pas notre foi en nous-mêmes, qui ne favorisent pas l'amour de soi, en affirmant: "Désormais je ne souhaite plus être ainsi" Stuart Wilde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.123gifs.com/avatars/Nature/12.jpg
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oubliez l'illumination!   Mar 27 Juil - 1:14

Ici et maintenant...tout simplement. sunny


Revenir en haut Aller en bas
Hélène

avatar

Localisation : Montréal Parc Lafontaine

MessageSujet: Re: Oubliez l'illumination!   Mar 27 Juil - 10:04

effectivement Yoyo.... TOUT SIMPLEMENT! sunny

_________________
Nous ne pouvons maîtriser notre faiblesse en la combattant ou en essayant de raisonner à son sujet. Nous dépassons notre faiblesse en la laissant derrière nous. Ce qui signifie que nous prenons conscience des tendances qui nous tirent vers le bas, qui n'alimentent pas notre foi en nous-mêmes, qui ne favorisent pas l'amour de soi, en affirmant: "Désormais je ne souhaite plus être ainsi" Stuart Wilde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.123gifs.com/avatars/Nature/12.jpg
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oubliez l'illumination!   Mer 4 Aoû - 23:23

J'aime ça soleil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oubliez l'illumination!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oubliez l'illumination!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CHEMINEMENT INTÉRIEUR :: Croyances et tabous-
Sauter vers: